Idées réçues

Les réponses à vos questions

En tant que directeur financier externalisé, je sais que poser les bonnes questions est essentiel !

Vous trouverez ci-dessous, les questions les plus souvent posées à propos de notre activité et des services que nous proposons à travers SUD DAF.

 

Si votre question ne figure pas parmi celles qui sont abordées dans cette rubrique, contactez-moi par téléphone ou par e-mail, et je vous répondrai dans les plus brefs délais.

 

Laurent TRAPANI - Dirigeant

IDÉE REÇUE N°1 :

" Un directeur financier ce n'est que pour les grands groupes et les ETI "

Faute de nécessité à plein temps et de moyen, les dirigeants de TPE/PME pensent qu’utiliser les services d'un DAF n’est pas possible voir inutile.

Tout type d’entreprise peut avoir recourt à un directeur financier externalisé à temps partagé ; à tout moment de sa vie et de son développement. En création, en croissance et en crise. 

Le cout : Grace au temps partagé, vous ne payez qu’à l’utilisation.

Le langage : Professionnel expérimenté, il sait communiquer avec les autres professionnels du chiffre

et de la finance. Il sera un intermédiaire de choix pour « traduire » vos choix stratégiques avec vos banquiers, experts comptables, commissaires aux comptes, financeurs.

Le recul : Prestataire indépendant, il vous apportera une nouvelle vision ; n’a pas de conflit d’intérêts avec les équipes salariées en place. Vous pouvez vous concentrer sur le développement de votre entreprise. Et vous appuyer sur son expérience, ses outils et son réseau. 

IDÉE REÇUE N°2 :

" Un directeur financier, c'est cher "

On compare souvent un directeur financier salarié à temps plein à un DAF externalisé à temps partagé. En moyenne, le salaire annuel brut est de 80.000€ et peut s’élever à plus de 250K€ dans un grand groupe avec près de 20 ans d’expérience. De nombreux couts annexes impactent le cout du budget consacré au poste (recrutement, frais de gestion, de matériel IT et souvent véhicule, m² occupé, …) environ 15% en plus du brut.

Si l’on estime 180 jours de production annuelle, le TMJ d’un DAF salarié, s’établit de 950€ à 1.500€ par jour. 

Ainsi, les tarifs pratiqués par les directeurs financiers indépendants restent cohérents avec le cout global de leurs homologues salariés.

Ces chiffres peuvent faire peur et cela concoure à l’idée qu’un directeur financier est cher. Mais cher par rapport à quoi ? L’important n’est pas le prix en soit, mais le retour sur investissement que vous attendez. 

Combien de temps, souvent perdu à être concentré sur des missions que vous ne maitrisez pas ou qui ne vous plaisent pas, à essayer de réaliser un tableau Excel de calcul de coût. Occupez vous de vos affaires, et confiez ces tâches à un expert. Vous gagnerez du temps et de fait ce temps sera rentabilisé.

IDÉE REÇUE N°3 :

"J'ai déjà un expert comptable, je n'ai pas besoin d'un directeur financier "

L’expert-comptable : expert de la comptabilité et de la fiscalité au quotidien

L’expert-comptable a un rôle important dans votre entreprise ; homme ou femme de chiffre, il apporte son expertise dans de nombreux domaines du quotidien.

Sa mission principale est de suivre la comptabilité de votre entreprise. Il s’occupe de la tenue et de la révision comptable et réalise les déclarations fiscales et sociales. Il établit les comptes annuels (bilan, compte de résultat, annexe) et atteste de leur sincérité et régularité.

Le DAF : expert en performance et stratégie

Le Directeur Administratif et Financier a une démarche d’analyse de l’existant dans le but d’une performance continue. Il accompagne le dirigeant dans le chiffrage de ses décisions stratégiques. Le DAF a un poste pluriel avec pour objectif l’amélioration continu de la performance financière.

Le DAF adapte le système d’information comptable pour, par exemple, déterminer les coûts fixes et les coûts variables pour connaitre le seuil de rentabilité. Mettre en place une comptabilité analytique pour une analyse par chantier ou par projet. Mettre en place une gestion budgétaire afin d’analyser via un reporting régulier les écarts avec le réalisé ; afin d’ajuster les décisions au niveau opérationnel. Enfin, Cela permettra d’anticiper les prévisions d’atterrissage. 

Nous pouvons résumer ses missions par : Anticiper, mesurer, et ajuster

L’Expert-comptable et le Directeur Administratif et Financier sont deux professionnels des chiffres complémentaires.

Quand le premier œuvre principalement sur la saisie des données comptables et des publications légales, le DAF anticipe sur l’avenir et propose la mise en place d’ajustements réguliers, afin de soutenir le plan stratégique global du dirigeant ou du comité de direction.

IDÉE REÇUE N°4 :

" Un directeur financier ça ne sert à rien " 

« Ne s’améliore que ce qui se mesure, Ne se mesure que ce qui se comprend et ne se comprend que ce qui se décrit et se partage ». 

Faute de moyen et de besoin identifié, peu d’entreprise possèdent une direction administrative et financière. Pourtant l’expertise d’un directeur administratif et financier est souvent une solution efficace ; que ce soit pour une mission ponctuelle ou un accompagnement à plus long terme voire un management de transition.

Vous êtes en création, vous avez besoin d’avoir une vision claire du futur de votre activité. Plan de financement, budget de trésorerie, relation avec vos futurs partenaires financiers, rassurer vos associés. Puis mettre en musique et le déploiement opérationnel de vos fonctions supports. Vous êtes en croissance, et vous avez besoin de savoir précisément ou vous allez, vous lancez un nouveau produit ou service vous devez connaitre quel va être votre retour sur investissement, votre point mort et votre seuil de rentabilité. Enfin, vous êtes en difficulté ; ce n’est peut être pas le moment de dépenser des fonds, mais mieux vaut il redresser la barre maintenant qu’accompagné par un mandataire judiciaire nommé par le tribunal de commerce.